Maigrir à la ménopause

Pourquoi je grossi à la ménopause

perdre du poids menopausePrendre du poids à la ménopause n'est pas une fatalité ! Bouleversement hormonal et gains de kilos ne sont pas forcément liés.

Explications et solutions d'un spécialiste.

Mon corps change. Les hormones en question

"La ménopause est une période à risques côté prise de poids, explique Jacques Fricker, médecin nutritionniste et auteur du livre Le Régime Liberté.

Plus qu'une réelle prise de poids, le chamboulement hormonal lié à la cinquantaine implique surtout une autre répartition des graisses corporelles. C'est elle qui est souvent assimilée, à tort, à de nouveaux kilos. Pour preuve, il n'est pas rare de ne plus pouvoir fermer ses pantalons, sans que la balance bouge d'un gramme.

A la ménopause, les ovaires fabriquent de moins en moins d'hormones féminines. Ces fameuses hormones féminines, qui entraînent une délocalisation des rondeurs qui migrent ailleurs ! La graisse sur les hanches et les cuisses s'estompe, tandis que celle du ventre augmente.

Vous êtes davantage sujette à la rétention d'eau, et cela se ressent sur votre silhouette.

J'ai tout le temps envie de grignoter.

En dehors du bouleversement hormonal, un autre facteur est aussi à l'origine du gain pondéral à l'abord de la cinquantaine : il s'agit de l'augmentation du grignotage.

Non seulement la chute des œstrogènes dans votre organisme vous ouvre l'appétit, mais en plus vous ressentez le besoin de compenser un vide affectif ou des angoisses avec des aliments qui vous font plaisir.


Je stocke davantage.

Vous avez l'impression que tout ce que vous mangez vous profite davantage ? C'est normal : passée la cinquantaine, les dépenses de l'organisme diminuent naturellement, la masse grasse ayant tendance à remplacer la masse maigre. Résultat : bien que vous consommiez les mêmes quantités qu'avant, vous grossissez plus facilement.

Mincir à 50 ans : possible. Halte aux idées reçues !


S'il est communément admis que l'on prend quelques kilos à la ménopause, il ne faut pas faire de généralités : "Certaines prennent beaucoup de poids à l'arrivée de la cinquantaine, et d'autres, au contraire, en perdent ! 3 à 5 % des femmes mincissent à cette période de la vie",
Alors, on attaque un régime drastique ?
"Certainement pas ! Il n'est donc pas nécessaire de changer ses habitudes alimentaires, ni de se mettre au régime. Il suffit de continuer à manger équilibré, de tenir compte de ses dépenses énergétiques réelles et de surveiller son poids (1 fois par mois par exemple).


Je rétablis l'équilibre


Je reprends ou j'intensifie mon activité sportive.
Mon métabolisme de base tend à diminuer. Je compense en augmentant mes dépenses avec des activités d'endurance qui évitent le stockage des graisses (rando, vélo, ski de fond, footing…), de la gym d'entretien pour galber mon corps et du stretching pour allonger mes muscles.

J'instaure une collation.
Pour éviter de grignoter de façon anarchique, je goûte en milieu d'après-midi en privilégiant les aliments plaisir avec du pain complet, ou des céréales pour calmer mon appétit. En cas de petit creux : un fruit et un laitage maigre sans sucre.

J'organise mes petits plaisirs.
Pour ne pas me sentir frustrée après un repas, je cuisine ! Cela évite la monotonie et je contrôle mieux ce que je mets dans mon assiette. Par ailleurs, j'inclus raisonnablement dans ma semaine des aliments que j'aime pour ne pas souffrir du manque.

    

Découvrez votre poids idéal et votre programme le plus adapté

  • Des habitudes alimentaires saines et équilibrées...
  • Il faut mettre l'accent sur les fruits et légumes.
  • Il faut privilégier les produits laitiers pauvres en matières grasses (20 % maximum).
  • Il faut modérer les graisses d'origine animale et leur préférer les huiles végétales de colza et d'olive, riches en oméga-3
  • Il faut essayer d'éviter les grignotages, du genre barres chocolatées
  • Enfin, il faut bouger, l'exercice accélère le transit et entretient les tissus musculaires, qui consomment plus de calories, même au repos.
Commencer maintenant : remplissez votre étude personnalisée c'est rapide et gratuit

Cathy vous aide


Petit-déjeuner
50 ml de lait demi écrémé ; 60 g de pain ; 8 g de beurre doux OU 2 c. à café de confiture ; 1 fruit 

Déjeuner
150 g de féculents cuits (50 g crus) ; 1 assiette de légumes crus et/ou cuits ; 100 g de viande/volaille maigre cuite ; 2 c. à café d'huile ; 1 yaourt nature entier ; 1 fruit 

Collation
60 g de pain ; 40 g de fromage OU 30 g de chocolat 

Dîner
1 assiette de soupe de légumes OU 200 g de légumes crus et/ou cuits ; 80 g de poisson cuit OU 1 tranche de jambon blanc supérieur OU 50 g de charcuterie ; 1 c. à café d'huile ; 1 yaourt nature entier ; 1 fruit

Copyright © 2011
  
CGV  Mentions Légales  liens  faqs
Phytenvie Retrouver l'equilibre de votre corps. Minceur, Nutrition, Stress, bien-être
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Contact  serviceclient@phytenvie.fr